photo François Noseda

Benoît Fourchard

Benoît Fourchard alterne les écritures théâtrales, scénaristiques et romanesques.

 

Par ailleurs metteur en scène et comédien, il collabore avec de nombreuses compagnies.

 

Il est l’auteur d’une trentaine de pièces, dont Maladie Pittoresque en 2004, Humeurs en 2006 et Désirée en 2007, qu’il met en scène, il a également adapté Les Villes Invisibles de Calvino en 2003, Espèces d’Espaces de Perec en 2004, Ce que je fais là assis par terre de Joël Egloff en 2009, et ses propres nouvelles : La Donna nera en 2003, Vanité en 2004, Polenta-Vodka et Pauline Picq en 2005, la Méthode Maxwell en 2011.

 

Il est aussi l’auteur d’une dizaine de pièces pour le jeune public, dont L’Objet Invisible en 2008, Pince de Crabe ! en 2010, et Ida-la-Bleue en 2012, et de l’adaptation de Okilélé de Claude Ponty en 2016.

 

En 2013, il écrit Rewind, provisoirement, qu’il met en scène pour la compagnie Les Fruits du Hasard, et publie son premier roman, La Lune avec les dents.

 

Il a aussi publié plusieurs recueils de nouvelles : La viande rouge rend très habile en 2005, Clémence et l’Acteur nu en 2008, et Excursus en octobre 2014 (présélectionné pour le Goncourt de la Nouvelle 2015).

 

En 2015, il écrit Noirceurs, un diptyque destiné au théâtre, et créé en mars 2016 par la compagnie Les Fruits du Hasard.

 

En 2016, est publié Le Chapeau de Tétragonie, un roman jeunesse, aux éditions du Seuil.